[Sortie]

Ce dimanche 26 mai l'Argonne Ardennaise et le ReNArd vous invitaient à découvrir (ou redécouvrir) le vieil étang de Bairon.

Au départ le groupe composé de 21 personnes a pu observer une femelle Foulque macroule construisant son nid avec, quelques mètres plus loin, des jeunes eux aussi de Foulque macroule apprenant le B.A.B.A de la vie de Rallidé. Un Milan noir est également passé tout près du groupe. Les guides du jour ont présenté les différents milieux qui composent l'étang de Bairon  (prairies, eau libre, boisements et phragmitaie) tout en mettant l'accent sur les espèces qui y trouvent refuge. D'ailleurs les participants ont pu faire une très belle observation d'une Tourterelle des bois ainsi que d'un Grèbe huppé en pleine chasse (couronnée de succès !).

Aurélien MUSU de l'Argonne Ardennaise a également mis l'accent sur la gestion du site en insistant sur la lutte contre la Renouée du japon, une plante envahissante qui tend à éliminer ses concurrents (espèces autochtones) et se propage très rapidement.

Sur le chemin du retour la femelle Foulque macroule rencontrée à l'aller avait quasiment terminé son nid. Bientôt de nouveaux jeunes espérons le !

 

Pour connaître les prochaines sorties : programme à télécharger
Vous souhaitez soutenir l'association ? Voici comment adhérer

Photo : Foulque macroule ©Kévin Georgin

Foulque macroule Kévin Georgin

 
Ce dimanche 19 mai avait lieu une sortie à Poix-Terron pour découvrir le programme de restauration de la Trame Verte et Bleue. Après avoir éclairci ce qu'est la #TVB nous avons pu nous intéresser à ses habitants : Gallinule poule d'eau, Milan noir, Fauvette babillarde, Mésange à longue queue, Grenouille verte...
 
Afin de mieux comprendre l'utilité de la #TVB nous avons réalisé deux points d'écoute d'une minute : l'un en milieu bocager où la #TVB est dense, l'autre sur les hauteurs où les haies sont quasi absentes du paysage. Le résultat est sans appel : 8 espèces en bocage contre seulement 2 en plaine céréalière...
De plus ce point en hauteur nous a permis d'aborder les risques naturels. Une parcelle de blé en pente ayant été délestée de son bosquet et de ses haies, une autre en maïs sol nu, elle aussi dépourvue de haies... En résumé des parcelles où le risque d'érosion du sol et la quantité de ruissellement sont importants. En cas de fortes intempéries les habitations en contre-bas risquent d'être impactées.
 
L'implantation de haies ou de bandes enherbées ou la mise en place d'une agroforesterie réduit le ruissellement et limite l'érosion des sols. Cet objectif est celui que nous souhaitons atteindre avec le programme de restauration de la #TVB. Sans un travail en concertation avec les acteurs agricoles et leur implication, ni la préservation de la biodiversité ni la réduction des risques naturels ne seront possibles.
 
Programme soutenu par la Région Grand-Est, la DREAL Grand-Est, les Agences de l'eau, la Communauté de Communes des Crêtes Préardennaises et la commune de Poix-Terron.
Fauvette babillarde © Jérémie Potaufeux
 
Fauvette babillarde Jérémie.Potaufeux

Dès le mois de février Roger Marchand, grand connaisseur du Grand-Duc d'Europe et bénévole du ReNArd, arpente les Ardennes à la recherche des aires de ce grand rapace nocturne. Souvent repéré grâce aux échanges vocaux entre le mâle et la femelle, les nids accueillent en moyenne entre 1 et 3 jeunes.

En 2018 nous comptions 13 sites occupés avec 7 réussites prouvées (c'est à dire des jeunes à l'envol). Bien que nous n'ayons pas pour l'instant l'ensemble des données ardennaises, nous pouvons citer les 11 sites occupés rien que sur le nord du département, dont deux nouveaux non connus l'an passé. Ces aires se trouvent en majorité en falaise alors que d'autres ont trouvé refuge dans des carrières.

Autre observation intéressante de cette année, les femelles ont couvé dès fin février, ce qui est très tôt par rapport aux années précédentes. Et le succès est au rendez-vous puisque Roger et Jérémie ont observé en moyenne 3 jeunes au nid (bien potelés d'ailleurs) ! Une très bonne nouvelle pour une espèce réapparue dans le département à la fin des années 1980, alors qu'il fut éradiqué par la chasse et les persécutions. 

 

Avez-vous remarqué la femelle Grand-Duc ? ©ReNArd

Hermittage 2 recadrée 2

 

[Sortie] 

Le dimanche 5 mai, la Communauté de Communes de l'Argonne Ardennaise (Argonne Ardennaise) vous invitait à découvrir les prairies de la vallée de l'Aisne. Valentin, animateur du ReNArd, a accueilli 17 personnes ce jour là malgré des conditions météos pas très encourageantes... Merci à vous !

Au cours de la sortie les participants ont pu faire connaissance avec ce remarquable site Natura 2000 et les espèces qui y trouvent refuge comme la Bergeronnette printanière, la Sterne pierregarin mais encore les Cigognes blanches. Ce jour là ces grands échassiers nous ont permis de les observer au nid mais également en vol.

 

Voncq GroupeCaroline Marjolet  Voncq PanoramaReNArd  Voncq SterneCaroline Marjolet

Véritable concentré de biodiversité, les mares sont des milieux extraordinaires pour de nombreuses espèces comme les libellules, les amphibiens, la flore et d'autres insectes.  Malheureusement près de 50% de ces mares ont disparu depuis 1950.

Le PRAM Grand Est oeuvre, entre autres, pour la réalisation et la restauration de mares.

Si vous êtes agriculteur et que vous souhaitez réaliser une mare dans l'une de vos prairies, contactez nous !
Nous pouvons vous aider : 03 24 33 54 23 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Pour en savoir plus : https://www.pram-grandest.fr/
Photos prises aux abords d'une mare creusée dans le cadre du PRAM.

 

PICT2290  PICT4845  Mare creusée à Poix Terron ReNArd

[FCA] 

Voici la synthèse des données "jamais observées" "très rares" et "rares" transmises dans FCA par les adhérents du ReNArd durant ce mois d'avril. Merci beaucoup aux contributeurs. 

Vous souhaitez vous aussi participer : n'hésitez pas à créer votre compte et télécharger l'application Naturalist  

 

Oiseaux

Bécassine sourde (Lymnocryptes minimus)
3 individus

Bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra)
12 individus

Bouscarle de Cetti (Cettia cetti)
3 individus

Butor étoilé (Botaurus stellaris)
2 individus

Courlis corlieu (Numenius phaeopus)
3 individus

Gorgebleue à miroir (Luscinia svecica)
7 individus

Grand Corbeau (Corvus corax)
21 individus

Grand Duc d'Europe (Bubo bubo)
2 individus

Guifette moustac (Chlidonias hybrida)
1 individu

Marouette ponctuée (Porzana porzana)
1 individu

Merle à plastron (Turdus torquatus)
3 individus


Amphibiens

Pélodyte ponctué (Pelodytes punctatus)
Au moins 3 individus chanteurs


Papillons de nuit

Culs bruns (Euproctis chrysorrhoea)
Nombreuses chenilles observées

Phytometra viridaria
1 individu observé

Pyrauste violette (Pyrausta ostrinalis)
1 individu observé

Agonopterix propinquella
1 individu observé


Punaises
Nysius huttoni
1 individu

Stygnocoris fuligineus
1 individu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur.