ATTENTION le ReNArd est en cours de déménagement. Vous pouvez nous joindre au 09.87.70.26.71 (numéro provisoire)

[Chauve-souris] 
 

Samedi dernier les bénévoles du ReNArd se sont retrouvés pour compter une colonie connue de Grand Rhinolophe.

A peine arrivé sur le site, 66 Sérotines communes ont été dénombrées ainsi qu'une quinzaine de Pipistrelle sp. Une belle surprise puisque la colonie de Sérotine a quasi doublé !

Par la suite les bénévoles ont chacun pris leurs postes, attendant la sortie des Grands Rhinolophes. Au total 403 femelles adultes sont parties en chasse ce soir là. Au moins cinquante Murins à oreilles échancrées sont également sortis du même gîte alors que cette colonie n'avait jamais dépassé les 20 individus. Quel beau spectacle ! Nous en avons pris plein les yeux. 

Nous remercions vivement les propriétaires du lieu qui nous laissent suivre cette colonie.

Un suivi scientifique très important quand l'on sait que les populations de chauves-souris ont chuté de -40% en 10 ans, selon l'Observatoire National de la Biodiversité. Rappelons que les Chauves-souris jouent un rôle primordial dans l'agriculture. Ce mammifère volant est un véritable insecticide naturel. En une nuit une chauve-souris peut consommer l’équivalent de 1/3 ou 1/4 de son poids en insectes. Par exemple une Pipistrelle commune de 5g peut manger jusqu’à 2000 moustiques en une nuit ! Vous avez envie de passer une soirée d'été tranquille sans vous faire piquer ? Vous savez ce qu'il vous reste à faire, accueillez une colonie de chauve-souris ! Abriter les pipistrelles pour lutter contre les moustiques c'est déjà ce que font plusieurs habitants dans le sud : et

 Grand rhino vol Luc Gizart  Murin à oreilles échancrées Tony C Utilisation libre 1 sur 5

Cette année encore le PNR des Ardennes vous invitait à découvrir les papillons de la Pointe de Givet. Le ReNArd animait cette sortie qui s'est déroulé le samedi 7 juillet. 

Au rendez-vous 7 entomologistes amateurs ou néophytes. Une bien belle journée où plusieurs papillons ont pu être observés dont un Moyen Nacré. Un superbe Machaon s'est aussi invité lors de la balade, passant tout doucement à quelques mètres du groupe. Les participants ont également pu faire la différence entre les papillons de jour et de nuit avec l'observation de certaines espèces comme l'Endrosie diaphane.
Un autre spécimen a donné du mal aux participants pour l'identification. Grâce au livre de détermination des Papillons de France (Tristan Laffranchis) le groupe a déterminé un Thècle de l'yeuse. 

 

Photos : Endrosie diaphane ©Christophe Durbecq, Thècle de l'yeuse ©Christophe Durbecq

Endrosie diaphane Durbecq  Thècle de lyeuse 

[Sortie] 

 

Ce vendredi 6 juillet, le ReNArd était convié à commenter une balade de l'OACP. Au total 24 randonneurs se sont retrouvés au départ de Saint-Loup Terrier.

Tout au long du parcours, nous avons pu découvrir différentes anecdotes sur des plantes surprenantes comme le Tamier commun dont sa racine permet d'accélérer la disparition des ématomes. L'Achillée mille feuilles a aussi retenu l'attention. Saviez-vous que cette plante était utilisée par les militaires pour stopper les hémorragies, prévenir les infections et aider à la cicatrisation ? Incroyable non ?! 

Cette balade a également été l'occasion de découvrir la différence entre les demoiselles et les libellules.

Les chemins ayant été fauchés, peu de papillons et autres insectes se sont montrés lors de cette sortie, quel dommage !
Mais c'est l'occasion de vous sensibiliser au sujet de la fauche des bords de chemin. Pour le bien-être de la biodiversité, essayez d'entretenir vos bordures après la mi-août afin de présever oiseaux nicheurs, papillons et bien d'autres. Laissons des zones colonisées par la végétation. Ces lieux sont de remarquables oasis pour la bidoiversité qui en a bien besoin. Jardiniers, collectivités, agriculteurs, tous les acteurs du territoire peuvent offrir une zone de quiétude pour la faune et la flore.

 

Photos : Agrion à large pattes ©Luc Gizart, Achillée mille feuilles ©Lilian Poncelet-Quintard, 

Agrion à larges pattes Luc Gizart Achilea millefolium Lilian P Q 2018 OACP St Loup

[Sortie]

Le samedi 30 juin le ReNArd et 8 participants sont partis à la découverte d'un superbe secteur de la Vallée de la Bar au départ de Tannay. Les Milans noirs ont fait le spectacle tout au long du parcours et la Pie-grièche écorcheur s'est également montrée. Valentin, animateur du jour, a profité d'une mare pour faire découvrir les libellules aux naturalistes du jour.

Sur la fin de la balade, une observation pas si commune que cela : une Bondrée apivore en parade, claquant ses ailes. Reconnaissable grâce à sa petite tête, la Bondrée apivore est un oiseau migrateur que l'on peut observer dans notre département dès mi-mai. Oiseau très discret, ouvrez bien les yeux car il n'est pas rare d'en observer.

Merci pour votre participation ! Nous tenons également à remercier la région Grand-Est qui a financé cette sortie. 

 

Photo : Bondrée apivore ©Kévin Georgin

Bondrée apivore Kevin Georgin

[Chauve-souris] 
Hier soir nous sommes partis compter une colonie signalée par un particulier. Mur recouvert de guano, les chauves-souris sont bien présentes !
Première chauves-souris à 22h30. 45 minutes plus tard, nos deux observateurs n'en croient toujours pas leurs yeux : pas moins de 527 Grand-Murin sont partis en chasse ! Cette nouvelle colonie est donc la plus importante connue à ce jour des Ardennes. Quelle belle découverte !
 
N'hésitez pas si vous connaissez ou suspectez la présence d'une colonie ! Les populations de chauves-souris comme tous les insectivores chutent, il est donc important de connaître les colonies ardennaises afin de pouvoir les suivre et les protéger.
Photo : Grand-Murin ©Kévin Noblet
 
Grand Murin ©Kévin Noblet
 
[Chauve-souris] 
Après la fin des travaux de rénovation de la maison éclusières de Neuville-Day en 2016, il nous est paru important de sensibiliser le grand public à la présence des chauves-souris. Vous retrouverez donc ce panneau de sensibilisation sur le mur de la maison éclusière, réalisé par le ReNArd avec le soutien de VNF
 
Attention les chauves-souris sont des animaux très sensibles au dérangement ! Les curieux s'abstiendront de vouloir entrer dans la maison. Rappelons que le dérangement des chauves-souris est interdit au titre de l'article L411-1 du code de l'environnement.
 
 
IMG 20180530 163045  IMG 20180530 163021

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur.