[Animation]

Curieux et passionnés de l'espèce, ils étaient 27 à participer à l'animation encadrée par Valentin ce samedi 24 mars à Thilay.
Après un diaporama présentant l'espèce, le groupe s'est rendu sur les bords de la Semois sur la commune Les Hautes Rivières à la recherche de traces et indices.

Et ce que l'on peut dire c'est que le Castor ne passe pas inaperçu : écorçage, coupes, réfectoire, arbres abattus, terrier huttes...

Depuis son retour son retour naturel en 1998, le Castor se plaît dans notre département ! Mal aimé par certains, cet imposant mammifère ne laisse personne indifférent. Le ReNArd réalise un suivi de l'espèce à l'échelle du département des Ardennes. Nous sommes preneurs de toutes informations si vous observez des traces et indices laissés par le mammifère. 

 

2018 castor

© Pascal Chagot

Samedi 17 mars a lieu la 23e Assemblée Générale du ReNArd (merci au Chêne Perché de nous avoir accueilli).
Une soixantaine d'adhérents a répondu présent dès 14h30 pour la sortie en forêt de Signy-l'Abbaye, et malgré le froid. 
Le discours du président nous permis d'entrer dans le vif du sujet dès 16h30. Un discours plein d'énergie, à l'image de l'asso comme il dit si bien !

De nouveaux projets plein la tête. De nouveaux bénévoles actifs qui vont venir renforcer les rangs du ReNArd. 
En résumé une super AG et de belles retrouvailles autour d'un succulent repas local pour ravir nos papilles. Que demander de plus !
 
MERCI les ReNArdeux 

Une envie d'agir pour la Nature ? Rejoindre des personnes motivées et passionnées ? N'hésitez pas, adhérez :https://www.renard-asso.org/le-renard/adherer-au-renard

2C3C0800  20180317 171432

[Attention images pouvant heurter la sensibilité d'un public non averti]

La pluie revient et les températures sont plus douces : ralentissez sur la route ! Avec ces bonnes conditions, la migration nuptiale des amphibiens bat son plein. Et cela se voit !
Des milliers d'amphibiens écrasés sur la route... Vous pouvez agir.

Parlez-en autour de vous pour sensibiliser un maximum de conducteur. Des actions peuvent être menées mais pour cela il faut un réseau de bénévoles actifs et motivés sur les portions de route les plus meurtrières. N'hésitez pas à revenir vers nous si vous souhaitez vous investir dans la protection des amphibiens (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

 

Ralentissez amphibiens

[Prospection Milans] 

Ce weekend du 10 et 11 mars, bénévoles et salariés des trois associations naturalistes sont partis à la recherche des Milans royaux nicheurs. 


Concernant les Ardennes, de supers nouvelles : un couple nicheur certain, deux couples nicheurs probables, un couple cantonné et deux dortoirs !

Cette nidification certaine est la première depuis 20 ans. 
Pour rappel lors de l'enquête nationale réalisée entre 1979 et 1982, 140 couples étaient cantonnés dans notre seul département.

 

Saluons donc cette bonne nouvelle pour l'avifaune ardennaise, elles sont bien trop peu nombreuses ces derniers temps...

Lien vidéo : https://www.facebook.com/AssoReNArd/

 

Milan prospection2018

Des tirs de nuit pour réguler le Renard roux ? Mais que vont-ils inventer ensuite pour faire plaisir à une minorité qui souhaite exterminer ce prédateur qui "dérange".

Voici la position de l'association qui est catégoriquement contre cet arrêté qui ne correspond en rien à de la régulation d'une espèce mais bien à un acharnement absurde contre un prédateur qui "dérange".

Partagez ce message et participez à la consultation publique du 23 février au 16 mars 2018. 
Rendez vous sur http://www.ardennes.gouv.fr/consultation-du-public-regulati…

Si vous êtes contre ce projet, faites vous entendre ! 
Nous comptons sur vous ! 

Faîtes marcher vos contacts, le préfet et la directrice de la DDT, porteuse de ce projet, doivent nous entendre !

 

Télécharger la contribution du ReNArd 

02.2018 contribution tirs nuit Renard roux Page 1

[La suite]

Nous n'avons aucune certitude mais il se peut que notre jeune Vautour fauve ardennais est fait escale en Vendée !
La direction des vents des derniers jours semble appuyer cette hypothèse. 

En tout cas si c'est lui, tout va bien. Le centre de soins local vient de nous contacter. Afin de rassurer la population, le centre a fait le choix de le capturer. Nourri et logé au chaud, le Vautour fauve devrait sans doute rapidemment retrouver le Massif central mais cette fois voyage en transport routier.

Vautour

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur.